Réparer les dégats du ski

Avant-Après et pas une ride

Vous-vous êtes bien amusées? Vous avez profité du soleil, de la neige, de la raclette, du chocolat, des pistes? Petite inconsciente…
Vous avez lancé les lessives de moufles et de chaussettes. Vous-vous regardez dans la glace, et là, qui voyez-vous? Bibi, monitrice grassouillette à l’Alpes d’Hu.

Vos cuisses ressemblent presque à celles de Riberi, vos lèvres sont tellement gercées que  la sauce vinaigrette vous fait peur, quand vous baillez, votre peau est tellement sèche que vous avez l’impression que votre visage va se déchirer et pour finir vous avez une botte de paille sur la tête.  C’est le moment de lancer le grand plan d’attaque Réparation des dégâts du ski.

1. La fin du Crocrodile
C’est pas terrible pour les bébés phoques, mais comme on dit, « aux grands maux les grands moyens »:  ça rime avec Bain.
Une fois immergée, on commence par un gommage du visage. On évite de se prendre pour Mme Damidot avec son papier de verre et on y va mollo. Le gommage Clarins est très bien, le Nivea aussi (avec des grains plus gros).
Ensuite on se lave les cheveux et on les nourrit tel qu’indiqué ici. Pendant la pose du masque capillaire, on s’enduit de masque visageaire (chez 3 filles on sait optimiser au mieux le temps de travail). Le masque Nivea au miel est très efficace et pas cher du tout, je l’utilise depuis des années.
Ensuite on infuse dans son bain jusqu’à ce que les bouts des doigts ressemblent à ceux de Tatie Daniel.
Enfin, Bas les masques, on se rince on se sèche et on s’oint généreusement de crème hydratante partout par. Pour les lèvres, Marie recommande la fameuse crème 8 heures d’Elisabeth Arden.

Lady Gaga après un séjour au ski

2. Bourreletophobie
Toute la semaine vous-vous êtes auto-persuadée que les trois pistes que vous avez descendues entre les multiples « pauses bronzages » vous demandaient teeeellement d’énergie que vous pouviez bien vous l’accorder cette petite raclette/profiterole/dernier Kinder Bueno/saucisson artisanal de la montagne très typique/fondue, etc… et non, quand vous troquez votre confortable pantalon de ski contre votre slimounet de l’aller il y a comme un bug. « Je suis gonflée à cause de l’altitude, tout ça quoi.. » : non non non… Il y a alerte bourrelets et il faut entamer une petite semaine de diète. En cas de dérapage, préparer vous donc le gateau le plus light du monde.

 

source http://mirkohominal.canalblog.com/archives/ski_alpin/p210-0.html

3. Affinage des cuisseaux
Le ski a tendance à développer le jambonneau. Pour remédier à cette musculature disgracieuse, rien de tel que quelques exercices de power yoga et pourquoi pas faire un petit tour à la piscine.

 

 

Marqué avec |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>