Chère cellulite, je te quitte…ou pas

On rêve toutes de pouvoir un jour lui dire vraiment bye bye. Et oui, 9 femmes sur 10 en ont : les minces, les maigres, les rondes, les grandes, les petites. Et quand elle est là cette chère cellulite, elle s’incruste pour toujours…ou presque. A l’heure du repérage maillot de bain, petit point sur un sujet qui devient presque aussi brûlant que le soleil de l’été.

Gonflantes ces cellules
Savez-vous que nos adorables cellules graisseuses peuvent atteindre jusqu’à 60 fois leur volume ? Ce qui explique le ravissant aspect ondulé de nos cuisses ( intérieur et extérieur s’il vous plaît), de notre petit bidon ramollo et même de nos délicats genoux. Ah, qu’il est parfois dur d’être une femme, quand on sait qu’un homme sur 50 seulement souffre de cette délicieuse pathologie. Il faut dire que notre corps est bien organisé. Quand on lui envoie des renforts de biscuits crémeux, de plats en sauce gras et salés et de bonbons 100% saccharose, il les stocke au cas où. Mais au cas où quoi ? A moins d’une disette digne des siècles derniers, on fait des réserves pour rien. Le tissu adipeux engorgé s’enflamme et nous offre ce très beau spectacle de peau d’orange, voire parfois de cratères, qui vient gâcher nos envies de mini jupe.


C’est beau en gros plan non ?

Cellulite de stars:
même les stars ne sont pas épargnés. Rassurant,  vous ne trouvez pas  ?
Toutes les stars le savent, les objectifs des photographes traquent la moindre faille, la moindre irrégularité épidermique. Regardez les poses ultra étudiées des front rows lors des défilés. Croiser les jambes c’est s’exposer à la Une avec un gros plan sur la maudite cellulite, signe d’un laisser-aller impardonnable pour ce milieu.  Les fesses de Mischa Barton font régulièrement la Une des magazines People. Même Tara Reid (48kg toute mouillée) n’est pas épargnée.

Dans la famille cellulite, je demande la mère et la fille
Et oui, malheureusement, la part héréditaire est très importante. Si une mère a beaucoup de cellulite, elle risque vraiment d’en faire aussi cadeau à sa fille. Et ça, on n’y peut rien.

Le poids de l’alimentation
Et oui, chères lectrices, je reprends mon fidèle combat pour l’alimentation saine et légère.
Adieu sucres rapides, gras saturé et sel en excès. Tous sont des facteurs scientifiquement démontrés dans la survenue de la cellulite.

Face aux capitons, ne capitulons pas
Alors que faire ? Les chercheurs ont-ils enfin trouvé en 2012 un moyen de lutter efficacement contre cette insidieuse ennemie ?

Mon plan d’action 2012 :

1. traquer le gras : c’est à dire les sauces, pâtisseries, viennoiseries et autres délices à graisses saturées, cuites et frites. Un petit mot sur les frites : avez-vous remarqué que quand on en mange une, on est irrésistiblement attirée par les suivantes. C’est l’association du gras et du sel qui en est responsable. Moralité : ne pas commencer. Je sais, c’est dur mais pensez à vos cuisses et visualisez ce petit gras qui arrive!
Par contre, on peut consommer raisonnablement des huiles végétales comme l’huile d’olive crue qui contient de bons acides gras.

2. traquer le sucre : non seulement le sucre en excès se stocke sous forme de gras ( notre organisme est une merveille d’économie) mais en plus il est responsable de la glycation des protéines autrement dit c’est très mauvais pour le collagène de la peau.
J’en vois déjà qui vont me dire que le glucose est le substrat énergétique préféré du cerveau. C’est vrai ! Mais là encore, le trop est l’ennemi du mieux.
Donc pitié pour votre tissu adipeux, pas de grignotages isolés ni de ravages aux rayons gâteaux. Contrôlez votre faim avec une dizaine d’amandes non salées ou les galettes au son d’avoine Monoprix (40 cal la galette qui cale ).

3. traquer le sel : c’est ce que l’on sait le moins mais la rétention d’eau dans l’organisme entraîne le gonflement de nos chers petits coussins graisseux. Le sel apporté par l’alimentation est en partie responsable des stases fatales.
Attention donc aux préparations industrielles très salées, à la sauce soja ( combien de mes amies croient se faire du bien en mangeant des sushis hélas noyés dans la sauce soja très salée). Si vous ne pouvez pas vous en passer, il existe des sauces sojas à teneur réduite en sel. C’est simple, je suis pour la disparition totale de la salière de table car on consomme spontanément 3 à 4 fois les apports recommandés. On peut remplacer le sel par le citron, les herbes fraîches ou les épices.

4. avoir toujours une bouteille d’eau à portée de main
que ce soit de l’eau simple ou additionnée d’un jus de citron, de thé vert ou de boissons drainantes aux plantes, il faut penser à boire régulièrement en dehors des repas. La soif est le cri d’alarme du corps déshydraté, donc prenez les devants soit au minimum 1,5l d’eau par jour.

5. pratiquer une activité physique très régulièrement :
au moins 3 fois par semaine pendant au moins 40 min ( les premières 20 min, on brûle du sucre, ensuite seulement on puise dans nos précieux stocks graisseux).
Privilégier les sports qui mobilisent les zones de stockage. Génial l’aquabiking : on a l’air un peu ridicule mais c’est vraiment efficace. Ce sport commence à se développer pas mal en France. Très efficace aussi et gratuit, le pédalage allongée sur le dos ( 3 séries de 50). On enchaîne avec des exercices sur le côté :  3 séries de 20 grands battements puis 3 séries de 20 petits très rapides. Et bien sûr les squats, très efficaces en séries de 50. C’est tous les jours les filles si on veut de vrais résultats rapides !

6. essayer les massages manuels anticellulite
Le massage manuel a l’avantage d’agir en profondeur en allant décoller les tissus fibrosés. J’avoue, j’ai un côté maso assez développé. C’est donc tout naturellement que j’ai testé le massage dont tout le monde parle : celui de Martine de Richeville. Il s’agit d’un palper rouler très profond à hurler de douleur, surtout dans des zones inattendues comme les bras et les genoux. ça passe au bout de la 5è séance me glisse la thérapeute. Peut-être mais en attendant, je les ai regrettés mes goinfreries sucrées. Bon, je vais quand même réfléchir pour l’abonnement.
Martine de Richeville : 20 av. Bosquet 75007 Paris . tel : 01 44 94 09 38.

7. se tartiner de crèmes miracle
Ces crèmes ont une efficacité discutable malgré les surpromesses des services marketing car elles agissent en surface. Tout au moins, elles améliorent l’aspect de la peau en surface, ce qui n’est pas si mal finalement. Cependant, j’en recommande quand même l’usage car elles aident à la prise de conscience et à l’adhésion au régime. En gros, elles agissent sur le moral. De plus, quand on acheté son tube miracle 50€, on hésite quand même à se jeter sur les cacahuètes. Autre point positif, le massage d’application provoque un drainage des zones engorgées. Nous avions fait l’apologie l’année dernière de la somatoline. Mais mon coeur et surtout mes cuisses restent adeptes de la crème Masvelt de Clarins, en usage bi-quotidien en phase d’attaque, matin et soir.

Bon, si avec tout ça, chère cellulite, tu es encore là, c’est que nous aime vraiment. Mais comprends que, au moins pour l’été, on serait tellement mieux dans nos bikinis sans toi !
Sixtine est déjà prête pour l’été mais je pense qu’elle fait partie des 10% de chanceuses.

 

Marqué avec , , |

8 réponses à Chère cellulite, je te quitte…ou pas

  1. Très bon article ! à l’été arrive on voudrait etre la meilleure ! mais bon dur dur de faire partir tout sa !
    en tout cas merci pr tous ces précieux petits conseils comme dab
    les photos arff c’est pas beau a voir ! il faut que je traque tout sa avant de leur ressembler quoi !

    Bisous

  2. Je hais la cellulite et pourtant c’est le lot de beaucoup de femmes même en faisant quelque chose. Un bel article. Bonne soirée

  3. Coucou je t’ai taguée pour faire plus ample connaissance, RDV là >>>>>> https://sauterellebox.wordpress.com/2012/04/09/une-11-de-sympathie-taguee/#comments

    Bisous !!

  4. slimycassis dit :

    Salut à toutes, votre blog est très sympa à visiter ! Des crèmes anti-cellulite / déstockage à conseiller avant l’été ? Ou bien des exercices qui font fondre ? Il faut s’y mettre !

    Bisous xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>